Le demoussage

Mousses, lichenset pollution- Une dégradation des toits en toute discrétion.

Les lichens: les pionniers de la végétation

Les lichens, dont on s'accorde à dire qu'ils furent les premiers végétaux de notre Terre, sont le résultat d'une symbiose entre une algue et un champignon. Le champignon  "héberge" l'algue et celle-ci en assure la nourriture par photosynthése.

De contours irréguliers les lichens se teintent de gris, de vert, d'orange ou de noir. Ils peuvent vivre sous toutes les latitudes et à des altitudes que ne fréquente aucune autre plante: leur robustesse légendaire en fait des hôtes particulièrement résistants de nos toitures.

 

Les mousses: des végétaux antédiluviens

images-4.jpg


Comme les lichens, les mousses, apparues sur la Terre depuis près de 500 millions d'années, sont des végétaux très résistants, capables de survivre à des longues périodes de sécheresse pour renaître à la faveur d'une pluie.

Elles préfèrent les lieux humides et se développent en peuplement serré: elles forment des tapis qui peuvent recouvrir les toits en maintenant une humidité nesfacte aux matériaux de couverture.

 

La pollution: une cause moderne du vieillissement des toitures


Dans les zones très polluées ou sur les maisons situées au bord de routes fréquentées, des résidus de gaz d'échappement oi de fumées industrielles peuvent former une pellicule noir sur les toits comme sur les façades.

Un phénomène chimique à la fois inesthétique et préjudiciable à l'étanchéité.

Attention aux autres signes de dégradation!


Mousses, lichens et pollution ne sont pas les seuls agent du vieillissement d'un toit. Avant toute intervention pour les éradiquer, il faut s'assurer de l'état général de la toiture et vérifier, entre autre: les arêtiers et les faîtages, les solins de tour de cheminée ou de fenêtre de toit, les dalles et descentes d'eaux pluviales...et bien sûr contrôler que les tuiles, ardoises, éverites, etc... qui couvrent le toit ne sont ni fèlées ni cassées.



Le nettoyage de la toiture 

telechargement-3.jpg78648-1332vrtys2uref2x-1.jpgEn fonction du type de couverture, de l'état d'encrassement et du matériau, les professionnels privilégient soit un nettoyage manuel, soit un nettoyage avec des produit assainissants.

 

- Le nettoyage manuel consiste à ramasser mousses et lichens avec une langue de chat, un balai et une brosse.

 

- Le nettoyage chimique: on applique, à l'aide d'un pulvérisateur à pression, une solution fongicide qui tue ou décroche instantanément les mousses et les lichens, puis on rince abondamment la partie traitée à l'eau clair. Le dosage de ce produit ainsi que la précision des gestes pour éviter tout mouillage à l'intérieur de la maison non poreux, comme les tuiles en béton ou en fibro-ciment, on peut appliquer, aprés le nettoyage de la toiture, un produit d'assainissement complémentaire qui préviendra la réapparition des mousses et des lichens.

 


Le traitement hydrofuge: une remise à neuf de la toiture.. ou presque !


images-1-2.jpg
Cette étape n'est pas obligatoire. cependant elle va permettre de réduire l'absorption d'eau des tuiles, de les protéger contre la pollution et le gel, de ralentir la formation d'algues et de linchens: la durée de vie de la toiture en sera sensiblement allongée!

On peut aussi choisir d'appliquer un hydrofuge coloré pour raviver une toiture. Comme pour le produit fongicide, ce traitement est excusivement réservé au toit recouvert de tuites en béton ou en fibrociment.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site